Une table de Pâques simple, conviviale… et originale !

Pâques, vous adorez. Répéter année après année la même décoration, beaucoup moins ? Découvrez des idées simples pour revisiter votre table de Pâques, côté ambiance comme déco. Brunch convivial ou repas lumineux, plongez dans une fête gourmande toute en fraîcheur !

Une table de Pâques qui fait bruncher

Vous rêvez d’un repas de Pâques aussi beau que bon, en toute simplicité ? Pensez brunch ! La tendance gagne du terrain au fil des années, et pour cause : elle est simple à organiser, conviviale et décomplexée. Voilà une façon originale et chaleureuse de se réunir pour la fête de Pâques !

Je décore comment ?

Comme à l’hôtel. Le secret du brunch de Pâques est cette profusion de mets délicieux et de couleurs à volonté, ou presque. Recouvrez une table de votre plus belle nappe. À gauche, disposez la vaisselle façon buffet ; à droite, les boissons avec pichets, théière et cafetière, sucre et cuillères. Au fond de la table, placez les paniers et les plats, du pain jusqu’au jambon ; devant, les garnitures, de la confiture à la mayonnaise. Sans oublier de prévoir une ou plusieurs tables supplémentaires à quelques pas pour que les participants puissent s’assoir ! Décorez-la (les) simplement d’une nappe, de sujets de Pâques et de bouquets de fleurs fraîches, c’est prêt.

Qu’est-ce-que je sers ?

Des muffins et des scones, des crêpes et des pancakes, des toasts et des biscottes, des croissants encore chauds et du pain bien craquant. Avec leurs garnitures ! Jambon, fromage, viande, confiture, pâte à tartiner, beurre… ainsi qu’une ribambelle d’œufs sous toutes leurs formes pour faire honneur au menu de Pâques, ou des fruits et légumes frais. Dans tous les cas, mélangez sucré et salé. La bonne idée en plus ? Installez à proximité de la table une crêpière familiale et/ou une plancha, sur lesquelles chacun fera dorer sa crêpe ou cuire son œuf.

Une table de Pâques immaculée

D’accord, le blanc ne le restera pas longtemps avec des enfants et des œufs en chocolat. Mais le résultat en vaut généralement la peine, puisque la teinte est tendance, que la table de Pâques blanche fait toujours son petit effet et qu’elle est chic et simplissime à dresser !

Je décore comment ?

Impossible de vous tromper, le thème est quasiment inratable : tant que la déco est blanche, elle convient à votre table de Pâques. Le mélange de style est même un atout pour le tout-blanc ! Nappe brodée de grand-mère, chemin de table tressé, serviettes en papier, vase en porcelaine ou corbeille en osier : libérez-vous des angoisses, le monochrome interdit presque tous les faux-pas. Inutile de chercher des verres ou des couverts immaculés, d’ailleurs, transparences et métal ajoutent de la profondeur au blanc.

Commencez par un décor de table en total look blanc, vous pourrez facilement le réchauffer si le monochrome vous gêne. Première option ? Ajoutez de la matière avec du bois peint, du verre gravé ou des tissus texturés. Deuxième option ? Misez sur le camaïeu en réchauffant le blanc de crème, d’écru ou même de beige et de jaune clair. Troisième option, dynamitez la table avec un éclatant bouquet de printemps !

Qu’est-ce-que je sers ?

Non, vous n’avez pas à éplucher les recettes en quête d’aliments blancs : tout l’intérêt d’une table de Pâques immaculée est, justement, de sublimer vos plats. Au contraire, privilégiez la couleur pour tirer parti de votre belle vaisselle blanche : rien de tel qu’un assortiment de légumes printaniers pour étinceler sur la porcelaine ! Asperges vertes, petits pois et carottes, radis roses ou betterave rouge ? Misez sur les joyeuses teintes de saison en entrée ou pour accompagner le plat. Imaginez l’effet d’une tranche d’agneau rosée entourée de haricots frais et de purée de pommes de terre Vitelotte… violette !

Quant au dessert, le blanc souligne parfaitement le noir du chocolat, en particulier lorsqu’il est servi avec quelques dés de kiwi, ou bien la couleur vive d’un desserts aux fruits.

Le contenu du site a été actualisé à partir de votre position.